X

Manuel Cortez est un véritable touche-à-tout débordant de créativité : acteur, photographe, conseiller en image, réalisateur. Animateur de l’émission allemande de conseil en mode ‘’Schrankalarm’’ (que l’on peut traduire par « Alerte penderie ») et auteur de plusieurs guides du style et de la mode, Manuel est toujours en mouvement. Des plateaux de tournage et shooting photo aux événements mondains, il ne ralenti jamais le rythme. Mais en dépit de son style de vie glamour, Manuel a surmonté des obstacles et défis personnels. Lisez son histoire en cliquant ici.

De l’extérieur, tout a l’air parfait : en 2006, Manuel décroche un rôle dans la série Allemande « Verliebt in Berlin », permettant à sa carrière de décoller. Styliste, photographe, réalisateur et acteur dans l’éclatante capitale Allemande qu’est Berlin, il est à son apogée avec sa victoire dans le show télévisé « Let’s dance » en 2013. Le public allemand connait Manuel Cortez grâce à sa présence télévisuelle et son sens unique de la mode – mais reste discret sur ses troubles auditifs. Des suites d’un accident de wakeboard, Manuel s’est abîmé le tympan, le laissant avec 80% de ses capacités auditives à l’oreille droite et seulement 65% à l’oreille gauche. Des inflammations à répétition dans l’oreille moyenne pendant son enfance ont contribué au développement de sa perte auditive. La perte auditive de Manuel a été diagnostiquée juste après son accident en 2012, mais il a d’abord souhaité ne pas traiter sa perte auditive.

De l’extérieur, tout a l’air parfait : en 2006, Manuel décroche un rôle dans la série Allemande « Verliebt in Berlin », permettant à sa carrière de décoller. Styliste, photographe, réalisateur et acteur dans l’éclatante capitale Allemande qu’est Berlin, il est à son apogée avec sa victoire dans le show télévisé « Let’s dance » en 2013. Le public allemand connait Manuel Cortez grâce à sa présence télévisuelle et son sens unique de la mode – mais reste discret sur ses troubles auditifs. Des suites d’un accident de wakeboard, Manuel s’est abîmé le tympan, le laissant avec 80% de ses capacités auditives à l’oreille droite et seulement 65% à l’oreille gauche. Des inflammations à répétition dans l’oreille moyenne pendant son enfance ont contribué au développement de sa perte auditive. La perte auditive de Manuel a été diagnostiquée juste après son accident en 2012, mais il a d’abord souhaité ne pas traiter sa perte auditive.

Bien entendre ne n’est pas important uniquement en tant qu’acteur ou amateur de musique. L’idée de ne pas pouvoir entendre le bruit des vagues s’éclater sur la rive m’était insupportable

Manuel Cortez

Pour Manuel, les aides auditives faisaient référence à des dispositifs médicaux disgracieux, destinés aux personnes âgées – lesquels n’étaient pas adaptés à de jeunes utilisateurs. Elles n’étaient pas en accord avec ses goûts en matière de mode, son travail et son image. Manuel se souvient lorsque sa perte auditive a commencé à avoir des conséquences négatives sur sa vie professionnelle : « Trop souvent, j’ai loupé un ça tourne ». Il s’est retrouvé à plusieurs reprises au sein de groupes où les conversations se multipliaient et se superposaient, sans pouvoir suivre qui disait quoi. « Ma femme me soupçonnait de ne pas l’écouter ». Il peut désormais rire de ces anecdotes, mais se rappelle avoir totalement négligé ses problèmes d’audition à l’époque. « Dans ces cas-là, on sait que quelque chose ne va pas, mais comme cela ne fait pas souffrir physiquement, on finit par laisser le problème de côté », se souvient-il.

4 ans plus tard, Manuel change soudainement d’avis après une discussion avec un ami qui s’avère être aussi un acteur. C’est ce lien professionnel qui aide Manuel à surpasser ses préjugés sur les aides auditives : « C’était la première personne que je rencontrais qui n’était pas « vieille » et qui portait des aides auditives. » Après cette rencontre, Manuel se décide à chercher l’aide professionnelle appropriée afin de trouver l’aide auditive qui lui convient : « Elles étaient noires, ce qui les rendait nettement moins visibles. Mais malgré cela, je les sentais constamment derrière mes oreilles. »

Mais Manuel a pris sa décision. Il porte ses aides auditives en public et en parle progressivement, de plus en plus ouvertement.

Dans sa vie privée, Manuel n’est pas aussi à l’aise que l’on peut le croire. Bien que son expérience auditive se soit améliorée avec ses aides auditives, cela est loin d’être parfait. Il est aussi incommodé par les désagréments quotidiens qui accompagnent le port d’aides auditives : les changements de piles étant l’inconvénient majeur. Ces oreilles lui font mal et il se sent gêné lorsque le temps de port des aides auditives est prolongé. Mais avec le temps, il s’est fait aux inconvénients associés aux aides auditives. Ce qu’il n’arrive pas à accepter, c’est la sensation aussi bien physique que visuelle de l’appareil lui-même. Le design qui lui semble dépassé et les combinaisons de couleurs conservatrices le déçoivent. « Il me manquait une légère notion de style sur ces appareils » se souvient-il.

Il me manquait une légère notion de style

Manuel Cortez

Manuel n’est pas du genre à ralentir le rythme. Il continue de travailler en tant qu’acteur, photographe et styliste. Animateur de l’émission ‘’Schrankalarm’’ (que l’on peut traduire par « Alerte penderie ») avec sa femme, ils rendent visite à leurs téléspectateurs pour leur donner des conseils mode. Rapidement, ils prennent leur envol.

C’est à ce moment-là que Manuel a pris conscience que son propre conseil, celui étant de s’exprimer à travers ce que l’on porte, n’était pas en accord avec son expérience des aides auditives. « Je pensais suis tes propres conseils ! J’ai alors pris la décision d’accorder la place et l’attention à mes aides auditives qu’elles méritent »

C’est à ce moment-là que Manuel a pris conscience que son propre conseil, celui étant de s’exprimer à travers ce que l’on porte, n’était pas en accord avec son expérience des aides auditives. « Je pensais suis tes propres conseils ! J’ai alors pris la décision d’accorder la place et l’attention à mes aides auditives qu’elles méritent »

Avec sa batterie Lithium-ion, Styletto Connect offre jusqu’à 19h d’utilisation continue – sans avoir besoin de changer les piles ! Manuel est enthousiaste à l’idée d’utiliser ses nouvelles aides auditives, surtout l’écrin de charge. Un écrin fin et compact qui permet de ranger ses aides auditives quand on ne les utilise pas. Mais pas seulement : cet écrin a suffisamment de batterie pour 3 charges complètes – idéal pour un style de vie hyperactif comme celui de Manuel. Cela lui permet d’être flexible quand son emploi du temps l’amène de son lieu de shooting photo à une soirée. L’OVP (Own Processing Voice), la technologie pour une perception de la propre voix la plus naturelle, aide quotidiennement Manuel dans son travail d’acteur.

Je me suis dit : c’est génial – je les apprécie vraiment!

Manuel Cortez

C’est un vrai parti pris; je ne suis pas gêné par le regard des autres sur mes Styletto car ils sont vraiment tendance.

Manuel Cortez

Styletto Connect possède la technologie Bluetooth. « Peu importe où mon travail me mène, Styletto Connect m’offre la liberté et l’autonomie dont j’ai besoin tout en restant connecté à ceux qui m’entourent », explique Manuel.

Partager son expérience de la perte auditive avec les autres mais aussi son retour d’expérience avec Styletto Connect a encouragé Manuel à devenir ambassadeur pour ces aides auditives high-tech et à aider les personnes affectées par une perte auditive. Il constate que nombreux sont ceux qui passent par les doutes que lui et, comme Manuel, ne se retrouvent pas dans les solutions proposées. Aujourd’hui, avec Styletto Connect. « Celles-ci sont assumées. Je ne suis pas gêné par le regard des autres. Elles sont très tendance. »

Styletto Connect possède la technologie Bluetooth. « Peu importe où mon travail me mène, Styletto Connect m’offre la liberté et l’autonomie dont j’ai besoin tout en restant connecté à ceux qui m’entourent », explique Manuel.

Cette confession est en accord parfait avec les convictions liées au style qu’il exprime dans le livre qu’il a co-écrit avec sa femme « Finde Deinen Style! Und fühle Dich endlich wohl mit dir selbst » (que l’on peut traduire par « Trouvez votre style ! Comment se sentir bien dans sa peau).

« Le style et l’apparence sont pour moi des modes d’expression de ma personnalité. Les vêtements peuvent nous aider à montrer au monde qui nous sommes vraiment. Pourquoi cela devrait être différent avec des aides auditives ? », demande Manuel en repositionnant ses Styletto Connect sur ses oreilles.

C’est un vrai parti pris; je ne suis pas gêné par le regard des autres sur mes Styletto car elles sont vraiment tendance.

Manuel Cortez
Instagram: https://www.instagram.com/dercortez/