X
2019-02-07

Perte auditive causée par le bruit : les sons insoupçonnés qui endommagent votre audition

Notre audition est un élément clé de notre quotidien, mais nous la mettons souvent à rude épreuve sans véritablement le savoir. Les causes d’une perte auditive peuvent être une infection, des lésions cérébrales ou le vieillissement naturel, mais l'une des causes les plus fréquentes est l'exposition à des bruits forts et soudains (comme des bruits d’impact ou de pétards). La perte auditive causée par le bruit, ou « NIHL » (Noise-Induced Hearing Loss) peut donc survenir après une exposition à un bruit très fort ou l’écoute répétée de sons à un volume élevé. Chacun de nous dispose de minuscules cellules ciliées situées dans l’oreille interne (la cochlée) qui vibrent et envoient un signal électrique au nerf auditif nous permettant d'entendre. Différents groupes de cellules ciliées interprètent différentes fréquences sonores. Au fil du temps, si trop de ces cellules ciliées sont endommagées, on observe une perte auditive.

Notre audition est un élément clé de notre quotidien, mais nous la mettons souvent à rude épreuve sans véritablement le savoir. Les causes d’une perte auditive peuvent être une infection, des lésions cérébrales ou le vieillissement naturel, mais l’une des causes les plus fréquentes est l’exposition à des bruits forts et soudains (comme des bruits d’impact ou de pétards). La perte auditive causée par le bruit, ou « NIHL » (Noise-Induced Hearing Loss) peut donc survenir après une exposition à un bruit très fort ou l’écoute répétée de sons à un volume élevé. Chacun de nous dispose de minuscules cellules ciliées situées dans l’oreille interne (la cochlée) qui vibrent et envoient un signal électrique au nerf auditif nous permettant d’entendre. Différents groupes de cellules ciliées interprètent différentes fréquences sonores. Au fil du temps, si trop de ces cellules ciliées sont endommagées, on observe une perte auditive.

Les sons qui endommagent votre oreille

Une oreille en bonne santé est capable d’entendre des fréquences allant de 20 à 20 000 Hz. Cependant, certains sons peuvent causer une perte auditive à long terme, voire de façon permanente. Cette perte auditive survient instantanément ou après une écoute prolongée de sons à des niveaux sonores trop importants. Le son est mesuré en décibels (représentées en « dB »). Le volume d’une conversation correspond en moyenne à 60 dB, ce qui est bien trop bas pour causer des dommages. Un concert de rock, par exemple, monte en moyenne autour de 120 dB, pouvant ainsi causer des dommages auditifs dès les 15 premières minutes. Pour faire simple, plus le volume d’un son est faible, plus vous pouvez l’écouter sur la durée sans risquer d’endommager votre audition ; plus le volume est élevé, plus les lésions auditives apparaîtront rapidement. Voici les gammes de sons qui peuvent endommager votre audition :

85 – 100 dB
(6 à 8 heures environ peuvent causer des dommages)

  • Trafic dense
  • Climatiseur de fenêtre (proche de vous)
  • Bar bruyant
  • Sèche-cheveux
  • Moto
  • Jouet sonore à presser (près de l’oreille)
  • Passage de métro / train
  • Écouter de la musique au volume maximum

110 – 180 dB
(30 minutes peuvent causer des dégâts, selon le volume)

  • Concert rock (situé près des haut-parleurs)
  • Tonnerre
  • Sirène de véhicule d’urgence
  • Explosion de ballon (près de l’oreille)
  • Pétard
  • Airbag de sécurité
  • Décollage / atterrissage d’avion

Comment prévenir une dégradation de l’audition ?

Le moyen le plus simple pour éviter une perte auditive causée par le bruit est de faire attention au volume sonore partout où vous allez. Une écoute maintenue en dessous de 85 dB peut vous aider à préserver votre ouïe.

Si un son est trop fort, ne restez pas à proximité trop longtemps, au risque de causer des dégâts irréversibles. En cas de doute, mieux vaut utiliser des protections d’oreilles.