X
Des bruits forts, une perte auditive et une audition hypersensible pourraient affecter votre expérience auditive. Découvrez comment réduire la sensibilité sonore dès aujourd’hui avec Signia.
2020-07-10

Tags

Pourquoi certains sons sont-ils douloureux ? (avec ou sans perte auditive)

Vous voulez réduire votre sensibilité aux sons ? Découvrez comment !

Si vous avez déjà grincé des dents au crissement des ongles sur un tableau, vous saurez à quel point certains sons peuvent être désagréables. Bien sûr, certaines personnes ont une plus grande sensibilité au son que d’autres. Alors que la majorité des gens réagissent négativement à des sons trop forts ou des sons très aigus, d’autres trouvent accablants aussi les sons du quotidien.

La sensibilité au son affecte aussi bien les personnes malentendantes, que celles jouissant d’une bonne audition. Cependant, elle est plus fréquente chez les personnes ayant certains types de perte auditive, comme la perte auditive neurosensorielle ou liée à l’âge (presbyacousie). De plus, les personnes qui ressentent des bourdonnements ou sifflements dans les oreilles, des acouphènes, peuvent également avoir l’audition hypersensible.

Pour lutter contre le désagrément procuré par des sons douloureux, il est important de comprendre les différents types de sensibilité sonore. En comprenant pourquoi vous avez une audition hypersensible, vous pouvez prendre des mesures pour résoudre le problème et améliorer votre confort auditif.

Différents types de sensibilité sonore

Les bruits forts

Les personnes ayant une audition normale trouveront généralement inconfortables les bruits très forts.  Les bruits forts dans une plage de fréquence de 2 000 à 5 000 Hertz (Hz) sont particulièrement réputés difficiles à Supporter. Il y a deux raisons à cela.

Tout d’abord, notre audition est endommagée lorsque nous sommes exposés à des bruits forts. En fait, tout son dépassant 85 décibels pourrait causer une perte auditive. Comme les sons forts endommagent les nerfs, les membranes et les cellules ciliées dans les oreilles, il est logique de percevoir ces sons comme un bruit désagréable. Comme nous trouvons ces bruits si inconfortables à écouter, nous sommes plus susceptibles de passer à un environnement différent ou de réduire le volume, protégeant ainsi notre fonction auditive contre l’exposition aux sons forts.

De plus, des études ont montré que notre cerveau réagit différemment aux sons aigus, en particulier ceux d’une plage de fréquences de 2 000 à 5 000 Hertz (Hz). Bien qu’on ne comprenne pas entièrement pourquoi cela se produit, des études d’imagerie ont confirmé qu’une partie particulière du cerveau, l’amygdale (ou complexe amygdalien), devient active lorsque nous entendons des bruits à ce niveau. L’amygdale est responsable de nos réactions émotionnelles et peut expliquer pourquoi ces bruits aigus nous font éprouver un sentiment d’inconfort, de peur ou même de panique.

Hyperacousie

Les personnes ayant une audition normale peuvent tolérer des bruits allant jusqu’à 85-95 décibels avant d’éprouver une sensibilité. Dans les cas d’hyperacousie, cependant, la capacité de l’individu à tolérer le bruit est abaissée. Essentiellement, leurs niveaux d’inconfort (LDL : Loudness Discomfort Levels) sont beaucoup plus bas que la moyenne.

Heureusement, l’hyperacousie peut être traitée en portant des aides auditives. Les aides auditives qui génèrent du bruit rose (un signal sonore aléatoire équilibré par octave) agissent comme des dispositifs de masquage qui minimisent l’impact des sons quotidiens et du bruit de fond. En réduisant votre sensibilité au son, les appareils auditifs soigneusement programmés avec des générateurs de bruit rose peuvent réduire considérablement les symptômes de l’hyperacousie.

Recrutement

Ce type de sensibilité au son affecte généralement les personnes qui ont une perte auditive. Lorsque votre audition est réduite, c’est souvent parce que les nerfs, les membranes et les cellules ciliées ont été endommagés. Le type et l’étendue des dégâts détermineront les fréquences que vous n’êtes plus en mesure d’entendre.

Lorsque vous êtes exposé à des bruits d’une certaine tonalité ou fréquence, vous êtes incapable de les entendre en raison de la perte auditive. S’ils sont émis plus forts, cependant, ils finiront par basculer à tonalité ou fréquence différente, que vous pouvez entendre. Cette exposition soudaine au bruit est ce qui rend le son si inconfortable et peut expliquer pourquoi les personnes ayant une perte auditive rapportent souvent une sensibilité accrue aux sons.

Quand un son devient plus fort, les cellules ciliées à côté des cellules endommagées sont « recrutées ». Si les cellules ne sont pas endommagées, votre audition pour cette tonalité ou fréquence particulière est normale. Vous pouvez être incapable d’entendre une télévision à des niveaux de volume de 30-45, par exemple, mais une fois qu’il atteint 46, il est trop fort pour vous car brusquement entendu par les cellules voisines. C’est parce que le volume entre 30-45 serait généralement pris en charge par les cellules ciliées qui sont endommagées, mais, à 46, les cellules ciliées adjacentes sont mobilisées. Sans perte auditive affectant les cellules auditives recrutées, vous pouvez soudainement entendre la télévision au volume 46, qui est si fort qu’il est inconfortable à l’écoute.

Le port d’appareils auditifs peut grandement améliorer ce type de sensibilité sonore. Étant donné que votre audition sera grandement améliorée par le port d’aides auditives, il n’y aura pas d’écart soudain entre le fait de ne rien entendre et d’être exposé à un bruit très fort. En plus de cela, le port d’une aide auditive qui génère du bruit rose peut également être un moyen utile de traiter la sensibilité sonore liée à la perte auditive.

Audition hypersensible

Certaines personnes sont tout simplement nées avec une hypersensibilité à certains sons. En règle générale, les individus ne sont hypersensibles qu’aux sons qui sont au-dessus d’une certaine fréquence, bien que cela varie d’une personne à l’autre. Selon le niveau d’hypersensibilité, même les sons et le bruit de fond quotidiens peuvent être extrêmement pénibles.

Les personnes atteintes d’autisme éprouvent parfois une audition hypersensible. Avec la thérapie d’intégration auditive, l’hypersensibilité d’une personne peut être réduite, ce qui lui permet de tolérer des sons sans avoir une réaction négative.

Misophonie

Les gens souffrant de misophonie ont une aversion intense au son. Contrairement à d’autres sensibilités sonores, la misophonie ne se limite pas au bruit fort ou au son aigu. En fait, les sons doux peuvent souvent être les éléments déclencheurs les plus courants pour les personnes atteintes de misophonie. La thérapie sonore est souvent utilisée pour traiter la misophonie, bien que certaines personnes trouvent que les dispositifs de masquage et le bruit blanc peuvent les aider à faire face plus efficacement à l’exposition au bruit.

Traitement de la sensibilité aux sons

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses causes de sensibilité auditive. Pour s’assurer que votre sensibilité est traitée de façon appropriée, il est important de demander conseil à un professionnel qualifié de l’audition. En consultant un audioprothésiste, par exemple, vous pouvez obtenir une explication complète et comprendre exactement ce qui cause votre sensibilité auditive.

Si l’exposition à des bruits forts a causé un certain niveau de perte auditive, cela pourrait être la raison sous-jacente de votre sensibilité accrue. Bien que la perte auditive ne puisse pas être guérie, vous pouvez protéger votre audition en optant pour des protections auditives. Si vous avez déjà une perte auditive permanente, porter les aides auditives adéquates peut minimiser votre sensibilité aux sons et améliorer votre audition.

De façon cruciale, ces informations vous permettront d’accéder à un traitement approprié.