X
Notre audition peut être affectée par plusieurs facteurs y compris notre état de santé. Le diabète et la perte auditive sont liés, mais comment et pourquoi ?
2019-10-12

Tags

Le diabète et la perte auditive

Les personnes atteintes de diabète courent un risque plus élevé de développer une perte auditive. Quel est le lien entre ces deux problèmes de santé et comment les personnes diabétiques peuvent éviter de perdre leur audition ?

Plus de 3.3 millions de personnes sont atteintes de diabète en France.* Parmi ces personnes, un grand nombre développeront une perte auditive. Ce qui soulève les questions suivantes : quel est le lien entre le diabète et la perte auditive, et comment les diabétiques peuvent-ils protéger leur audition ? Quels types de recherches ont a été menées à ce sujet et quels sont les symptômes de la perte auditive ?

Avant de comprendre le lien entre la perte auditive et le diabète, il est important de comprendre les particularités de chaque problème individuellement. La perte auditive est un sujet traité de façon approfondie sur le blog de Signia. Mais qu’est-ce que le diabète et comment cela affecte-t-il les personnes qui en sont atteintes ?

Qu’est-ce que le diabète ?

En termes simples, le diabète est une maladie caractérisée par un fort taux de glucose dans le sang. Ceci est causé par un manque d’insuline produite par l’organisme.

Il existe deux principaux types de diabète :

  • Le diabète de type 1 où le corps ne parvient pas à produire de l’insuline
  • Le diabète de type 2 où le corps n’en produit pas assez.

Certaines femmes enceintes développent un diabète gestationnel qui disparait généralement après l’accouchement.

Le diabète peut être traité par de l’exercice, un programme alimentaire, des médicaments et des injections d’insuline. Néanmoins, s’il n’est pas bien traité ou mal géré, cela peut endommager les vaisseaux sanguins, les yeux, les reins et les nerfs. Le diabète est la première cause d’amputation, d’insuffisance rénale et même d’aveuglement. Cependant, ces affections ne sont pas les seules liées au diabète.

Au fil du temps, le diabète peut aussi endommager des vaisseaux sanguins et des nerfs auditifs, ce qui peut mener à une perte auditive et plus particulièrement des acouphènes. Le lien entre le diabète et la perte auditive n’est pas totalement défini et n’a pas été profondément exploré. D’autres recherches plus poussées sont requises pour mieux comprendre la raison pour laquelle tant de diabétiques sont touchés par une perte auditive. Toutefois, il existe d’ores et déjà quelques explications à ce lien.

Le lien entre le diabète et perte auditive

D’après une étude du NIH (National Institute of Health – Institut américain de la Santé), les diabétiques sont deux fois plus exposés au risque de développer une perte auditive légère à modérée comparé aux personnes non diabétiques. Ce chiffre, extrêmement élevé mérite une recherche plus approfondie du sujet. Les données existantes indiquent que la circulation sanguine reste le principal problème : le diabète endommage les vaisseaux sanguins, alors qu’une bonne circulation du sang aide les cellules ciliées au sein de la cochlée à percevoir le son. Lorsque ces cellules se détériorent, une perte auditive neurosensorielle se développe.

Le problème est qu’une fois ces cellules endommagées ou tuées, elles ne peuvent ni guérir ni se régénérer. La perte auditive neurosensorielle est définitive, et ne peut être traitée ou soulagée qu’avec des appareils auditifs ou des implants cochléaires. La perte auditive neurosensorielle se produit lentement et progressivement et est de ce fait, difficile à détecter. Plusieurs personnes ne le réalisent que tardivement après avoir été sérieusement impacté. Il est par conséquent trop tard pour préserver son audition. Ce qui fait de la prévention auditive une priorité absolue.

Comme évoqué précédemment, le lien entre ces deux maladies n’a pas fait l’objet de recherches approfondies. Plus on en apprendra, plus il sera facile de traiter la perte auditive chez les diabétiques mais pour l’instant, la prévention et les traitements restent limités. Les diabétiques doivent bien surveiller leur audition, prévenir les risques d’exposition au bruit, et traiter leur perte auditive si elle se manifeste.

Afin de prévenir la perte auditive, vous devez comprendre pourquoi et comment elle se manifeste. Plusieurs types de perte auditive existent mais la perte auditive neurosensorielle est la plus commune, et elle peut toucher n’importe qui. C’est aussi la forme la plus courante de perte auditive chez les diabétiques. Lorsqu’on est exposé à des bruits forts, cela peut user nos cellules ciliées au sein de la cochlée. Après trop de dégâts, nos oreilles commencent à avoir du mal à détecter certains volumes sonores et tonalités. Chez les diabétiques, cet effet est amplifié par une faible circulation sanguine et des lésions nerveuses.

La prévention et le dépistage sont les deux aspects les plus importants pour traiter la perte auditive. Connaître les symptômes d’une perte auditive neurosensorielle peut vous aider à traiter le problème avant qu’il commence à nuire à votre vie et vos relations.

Les signes de la perte auditive

Les signes de la perte auditive neurosensorielle sont très subtils. Il est donc important de les reconnaître le plus tôt possible. La plupart de ces signes peuvent être écartés ou attribués à d’autres problèmes de santé. Il est donc important pour les diabétiques de rester vigilants et de se rappeler qu’une perte auditive légère n’est pas toujours évidente à détecter. Les symptômes et les signes de la perte auditive comprennent :

  • Demander souvent à son entourage de se répéter
  • Sentir le besoin d’augmenter le volume de la radio, de la musique ou de la télévision plus que la normale
  • Lutter pour entendre la voix de certaines personnes (souvent celle des femmes et des enfants)
  • Avoir du mal à comprendre la parole dans des situations bruyantes comme des fêtes, des restaurants ou des pièces pleines de monde.
  • Se sentir anormalement fatigué après un rassemblement ou une fête
  •  Avoir à se concentrer intensément pour comprendre une personne qui parle
  • Souffrir d’acouphènes (tintements, bourdonnements, sifflements dans les oreilles)

Si vous remarquez un de ces symptômes, envisagez de faire un test auditif. Bien que vous ayez besoin d’un audiogramme complet, vous pouvez au premier abord effectuer un test rapide avec le test auditif Signia. Vous devriez passer un audiogramme à quelques années d’intervalle, mais ce test en ligne peut vous informer sur l’état de votre audition. S’il semble y avoir un problème, vous pouvez faire une évaluation complète.

Diabète et acouphènes

Les acouphènes, en particulier, sont communs chez les diabétiques malentendants. Les acouphènes peuvent se manifester sous des formes différentes, mais la plupart correspondent à des sons constants tels que :

  • Des bourdonnements
  • Des tintements
  • Des sonneries
  • Des grondements
  • Des sifflements

Ces bruits fantômes peuvent varier en intensité et en volume, et peuvent fluctuer. Ils peuvent par exemple survenir comme bruit de fond quelle que soit votre activité. Parfois, ils peuvent affecter votre capacité à entendre les sons qui vous entourent. Il existe deux types d’acouphènes : objectifs et subjectifs. Les acouphènes objectifs sont rares et sont caractérisés par un son que votre médecin peut entendre. Ils sont causés la plupart du temps par un vaisseau sanguin endommagé. Les acouphènes subjectifs ne sont entendus que par vous-même.

Les acouphènes peuvent être traités simultanément avec la perte auditive ou peuvent être soulagés grâce à des traitements spécifiques. Si vous souffrez d’acouphènes, cela peut être signe d’un problème plus profond, comme une perte auditive.

Protéger votre audition en étant diabétique

Il est important de rappeler que la perte auditive neurosensorielle peut arriver à n’importe qui, quel que soit l’âge. En effet, un grand nombre de personnes en dessous de la cinquantaine souffrent d’une perte auditive légère, et ce nombre est encore plus conséquent chez les diabétiques. Les diabétiques sont véritablement plus sujets à la perte auditive à un jeune âge. La prévention est le seul moyen d’éviter complètement une perte auditive neurosensorielle. Il faut donc prendre des mesures pour protéger votre audition.

Voici quelques conseils :

  • Diminuez le volume. Lorsque vous portez des écouteurs ou un casque, baissez le volume bas et limitez-vous à quelques heures d’écoute dans la journée. Canaliser constamment du son dans vos oreilles est une forme grave d’exposition au bruit. Évitez également de mettre la télévision ou la radio trop fort, surtout dans les petites voitures ou dans les pièces équipées de haut-parleurs.
  • Portez des protections auditives lors de concerts, festivals ou grands salons d’automobile. Si vous n’en portez pas vous mettez en péril votre audition.
  • Faites des pauses. Les humains ne sont pas faits pour vivre dans des endroits sonorisés en permanence. Éteignez de temps à autres votre musique ou votre télévision et appréciez le calme. Cela permet à vos oreilles de se reposer et de récupérer. Si vous vivez en ville, passez quelques heures avec des casques réducteurs de bruit ou des protections auditives.
  • Protégez votre audition au travail. Si vous exercez dans des lieux de travail bruyants tels qu’à l’armée, autour d’une machine, ou encore dans le bâtiment, assurez-vous de prendre les précautions nécessaires. Les employés de ces secteurs sont les plus à même de perdre leur audition, et le diabète les expose encore plus.
  • Testez régulièrement votre audition. Vous devez tester votre audition à intervalle de temps régulier. Les diabétiques, en particulier, doivent s’habituer à passer très souvent des audiogrammes.

Cet article vous a été utile ? Que vous souffriez d’une perte auditive ou non, vous pouvez en apprendre plus sur vos oreilles et leur fonctionnement. Signia audition publie des articles toutes les semaines et dispose d’un blog référençant des articles de différents thématiques que vous pouvez découvrir ici.

*Source : Santé publique France