X
L’ouïe est l’un de nos sens fondamentaux nous permettant d’entendre les sons autour de nous. Découvrez ici tout ce que vous devez savoir sur l’audition.
2019-08-17

Tags

Comment fonctionnent vos oreilles et que se passe-t-il quand elles ne fonctionnent plus ?

La majorité des personnes bénéficiant d’une parfaite audition ne se soucient pas de leurs oreilles. Nous ne nous demandons pas comment elles fonctionnent, ni ce que nous ferions si elles ne fonctionnaient plus. Nous vous invitons à lire cet article afin de mieux connaitre votre système auditif et la conduite à tenir pour prévenir une perte auditive.

Si vous êtes capable d’entendre, vous percevez probablement des millions de sons au quotidien. Même ceux que vous ne remarquez pas sont traités et classés par votre cerveau comme un bruit de fond. Chaque bruit est passé au crible, vous permettant de détecter les sons inhabituels, la parole ou encore les sources potentielles de danger. Cependant, les oreilles sont souvent négligées. Cet article soulignera l’importance de nos oreilles et expliquera comment en prendre soin en présence d’une perte auditive.

Les différentes parties de l’oreille

Quand nous parlons d’oreille, nous ne pensons souvent qu’à sa partie visible composée du pavillon auriculaire et du conduit auditif externe. Or, le système auditif comporte de nombreux éléments additionnels et c’est cet ensemble qui nous permet d’entendre. Si l’un de ces éléments ne fonctionne plus correctement, l’audition en sera affectée.

L’oreille externe comprend le pavillon auriculaire, le conduit auditif externe et le tympan. Au-delà, dans l’oreille moyenne, se trouvent la trompe d’Eustache, qui aide à réguler la pression, et les osselets : trois petits os appelés marteau, enclume et étrier. Puis vient l’oreille interne, comprenant la cochlée, le vestibule et les canaux semi-circulaires.

Comment entendons-nous ?

Les sons sont acheminés par l’oreille externe à travers le conduit auditif jusqu’au tympan. Quand le son atteint le tympan, l’impact crée des vibrations qui sont transmises à l’oreille interne par les trois petits osselets. La partie de l’oreille interne responsable de l’audition est la cochlée. Remplie d’un liquide, elle comporte des fibres nerveuses. L’action mécanique, provenant de la chaîne des osselets, créedans ce liquide des ondes qui stimulent les cellules ciliées reliées au nerf auditif.

Le mouvement de ces cils déclenche desimpulsions nerveuses qui passent ensuite dans le nerf auditif. Nous appelons “sons“ les vibrations transmises par l’air. Le nerf auditif transporte le signal vers le système auditif central (dans le cerveau) qui traduit les impulsions électriques en sensations sonores. Ce processus se produit en continu nous permettant de nous réveiller en cas de danger.

 

Différents types de troubles auditifs

Puisque le système auditif est composé d’autant de parties différentes, maintes choses peuvent mal se passer, vous rendant incapable d’entendre ou de traiter certains sons. Une surexposition aux bruits, des lésions cérébrales ou la vieillesse peuvent être à l’origine d’une perte auditive, qui peut être légère ou profonde.

La perte auditive fonctionnelle, se traduit par une altération temporaire de l’audition. Bon nombre de pertes auditives sont permanentes, d’autres peuvent être soignées par intervention médicale. Toutefois, les aides auditives peuvent soulager les personnes concernées dans la plupart des cas.

Nous distinguons différents types de problèmes auditifs.

  • Neuropathie auditive : c’est une forme de perte qui affecte le nerf auditif. Elle se manifeste de façon très variable d’une personne à l’autre. Cette affection ne concerne pas directement les oreilles, mais le cerveau et les nerfs.
  • La perte auditive de perception : c’est une perte liée à un dysfonctionnement de l’oreille interne. Les cellules ciliées présentes dans la cochlée sont endommagées, ce qui réduit la capacité auditive. C’est la forme de perte auditive la plus commune, qui affecte surtout les personnes âgées ou celles qui sont surexposées aux bruits forts.
  • La perte auditive de transmission : c’est une forme de perte temporaire qui apparaît lorsqu’il y a un bouchon dans l’oreille moyenne, pouvant être dû à une tumeur ou encore une accumulation de cérumen. La perte auditive de transmission est généralement résolue une fois le conduit débouché.
  • La perte auditive mixte : cette perte combine la perte de transmission et de perception. Chirurgie et appareillage, ou appareillage uniquement sont les solutions envisageables.
  • Les acouphènes : mise à part la possibilité d’une infection de l’oreille interne, les causes des acouphènes peuvent être très diverses : dysfonctionnement des articulations maxillaires, usure des vertèbres cervicales, rétrécissement des grands vaisseaux du cou ainsi que toute une série de maladies internes, tels que le diabète, les troubles du métabolisme des lipides et de la pression artérielle. Il n’existe actuellement pas de thérapie pour guérir des acouphènes, en revanche il existe de nombreuses approches thérapeutiques qui peuvent apporter un soulagement notable.

 

 

Les causes d’une perte auditive

Plusieurs cas de perte auditive apparaissent à la naissance ou très tôt dès les premières années. Ces cas sont souvent génétiques ou liés à des complications pendant la grossesse ou à la naissance. Des maladies comme la méningite, les oreillons ou la rougeole peuvent également entraîner une perte auditive. Cependant, de nombreuses personnes atteintes d’une perte auditive plus tard dans la vie en souffrent en raison d’une infection ou d’une exposition prolongée à des bruits trop forts.

L’hypertension, le diabète et d’autres affections augmentent le risque de perte auditive. Pour préserver votre santé auditive, évitez les situations bruyantes. Portez des bouchons d’oreille ou des casques anti-bruit si vous vous trouvez dans un environnement bruyant tel qu’un chantier ou une salle de concert.

Si vous écoutez régulièrement de la musique, que ce soit avec des haut-parleurs ou des écouteurs, vérifiez que le volume ne soit pas trop élevé. Plusieurs jeunes souffrent de perte auditive ou d’acouphènes à cause d’une surexposition à de la musique forte.

L’importance des tests auditifs

Le seul moyen de soigner une perte auditive est d’en prendre conscience et d’aller consulter un spécialiste. Mais le cerveau humain s’adapte tellement facilement que bon nombre de personnes vivent avec une perte auditive pendant longtemps sans s’en apercevoir. Cependant, plus l’on reste sans traitement, plus le cas s’aggrave et le risque de conséquences néfastes augmente.

Afin de prévenir tout dommage auditif, il est nécessaire d’agir. Vous informer sur le fonctionnement de vos oreilles est la première étape pour reconnaître d’éventuels problèmes. Faites tester votre audition régulièrement et n’hésitez pas à contacter un médecin ORL ou un audioprothésiste si vous pensez avoir le moindre trouble auditif. Ils sauront vous accompagner et vous proposer la solution la plus adaptée à votre besoin.