X
Les idées fausses sur la perte auditive proviennent de malentendus. La vérité peut vous libérer et vous aider à en apprendre davantage sur la santé auditive.
2019-10-26

Tags

10 Idées fausses sur la perte auditive

La perte auditive est un sujet souvent incompris et bon nombre de personnes prennent les mensonges pour des faits. Voici 10 idées reçues sur la perte auditive et la vérité sur chacune d'elles.

Si vous avez entendu parler de la perte auditive et des aides auditives, il y a de fortes chances que vous en ayez des idées préconçues. Les médias présentent souvent des personnes malentendantes, bien que tous ces films et émissions de télévision ne soient pas toujours représentatifs. Les inexactitudes dans les films, les histoires, les émissions de télévision et même les connaissances générales peuvent mener à des malentendus. Certains de ces mythes sont tellement enracinés que même les personnes malentendantes y croient.

Il est temps de rétablir les faits et de faire la lumière sur la vérité derrière ces fausses idées. Parmi ces fausses idées, en voici 10 parmi les plus courantes sur la perte auditive, les aides auditives et les personnes malentendantes, et comment ces erreurs les affectent.

La perte auditive ne concerne que les personnes âgées.

Bien que de nombreuses personnes âgées sont diagnostiquées malentendantes, elles ne sont pas les seules à souffrir d’une perte auditive. Les enfants peuvent naître sourds, de nombreuses personnes contractent une perte auditive suite à une maladie, et la perte auditive neurosensorielle peut être contractée à tout âge. En fait, absolument n’importe qui peut développer une perte auditive neurosensorielle. Peu importe votre âge, si vous êtes fréquemment exposé aux bruits forts, votre audition peut se détériorer.

Les personnes âgées ne sont pas les seules à souffrir d’une perte auditive, et cette croyance fait que de nombreuses personnes ne reçoivent pas de diagnostic parce qu’elles pensent qu’elles sont trop jeunes pour avoir une perte auditive. Tester régulièrement votre audition, et ne faites pas partie de la population qui souffre de problèmes auditifs sans le savoir.

La plupart des personnes malentendantes utilisent la langue des signes.

Cette idée fausse ne saurait être plus éloignée de la vérité. Bien que le langage des signes soit un excellent moyen de communiquer, le fait d’avoir une perte auditive ne fait pas de vous un utilisateur courant du langage des signes. La plupart des malentendants savent à peine utiliser la langue des signes française (LSF).

La langue des signes est principalement utilisée par les personnes sourdes depuis longtemps. Cependant, il y a des personnes malentendantes congénitales qui n’apprennent jamais le langage des signes. La majorité des malentendants peuvent parler et portent des aides auditives qui leur permettent d’entendre les autres.

Hausser la voix est le seul moyen pour les malentendants d’entendre.

Bien qu’il soit plus facile pour les personnes malentendantes de vous entendre lorsque vous parlez et que vos paroles sont claires, crier ou élever la voix contre elles n’aide personne. Dans de nombreux cas, ils vous demandaient simplement de répéter un mot clairement, de lever la tête ou d’arrêter de marmonner.

Plusieurs malentendants peuvent entendre le volume sonore, mais ont du mal à discerner les mots et les sons dans le bruit. La lecture labiale peut aider à cela, et il est plus facile de comprendre les gens qui leur font face et qui parlent clairement. Ceux qui parlent la tête baissée, qui marmonnent ou détournent la tête, cachent leurs lèvres et étouffent leurs paroles, rendent difficile la compréhension aux malentendants.

Si un malentendant vous demande de vous répéter, n’élevez pas la voix et ne criez pas. Faites-leur face, parlez un peu plus fort et énoncez clairement vos paroles (sans ralentir comme si vous parliez à un enfant). Lorsque vous élevez la voix ou que vous vous adressez à eux comme à des enfants, cela attire l’attention sur la situation et les embarrasse.

Les aides auditives sont laides.

C’est une vieille idée fausse qui a conduit de nombreuses personnes à renoncer aux soins dont elles ont besoin. Les aides auditives ont connu de grands progrès au cours des 20 dernières années, elles sont désormais plus petites, plus faciles à utiliser et plus esthétiques. Les modèles récents n’ont plus rien à avoir avec ceux du passé.

Certaines aides auditives sont assez petites pour se loger dans le canal, tandis que d’autres peuvent être posées derrière l’oreille et sous les cheveux. Beaucoup d’entre elles peuvent également être personnalisées pour se fondre à votre teint, ce qui les rend encore plus discrètes. En effet, la plupart des personnes ne réalisent pas que leur interlocuteur porte des aides auditives à moins qu’on ne leur précise cette information.

Depuis, l’idée de considérer les aides auditives comme accessoire technologique a été une révolution. Le Styletto Connect de Signia a un design unique qui ressemble à un bijou d’oreille, et est disponible en plusieurs coloris avec finition métal brossé. Il associe haute performance audiologique et design innovant très tendance.

Les aides auditives sont loin d’être laides, et cette idée préconçue porte préjudice aux personnes qui les portent.

Les aides auditives réparent parfaitement votre audition.

Les aides auditives sont un traitement contre la perte auditive, et non un remède curatif. Lorsqu’une personne est équipée d’aides auditives, son audition est légèrement différente de celle d’avant. L’adaptation aux sons de son entourage peut prendre un certain temps. Bien qu’il remplace la majeure partie de l’audition perdue, il ne s’agit pas d’une reconstitution parfaite à 100 %.

Les aides auditives permettent à leurs porteurs d’apprécier la musique, les sons de la nature et de comprendre la parole. Et ils sont constamment améliorés. S’appareiller est une décision personnelle. Il est donc important de consulter un audioprothésiste qui pourra vous conseiller sur le type d’aide auditive qui convient le mieux à vos besoins et à votre style de vie.

La perte auditive est héréditaire.

C’est très faux. Il existe deux types de perte auditive permanente : congénitale et acquise. Une perte auditive congénitale est présente dès la naissance, bien que tous ces cas ne soient pas forcément génétiques. En fait, seul un faible pourcentage des cas de perte auditive est d’ordre génétique. De plus, la plupart des enfants nés sourds ont deux parents malentendants ayant des gènes de perte auditive récessive.

Plusieurs personnes diagnostiquées malentendant l’ont développé au fil du temps. La perte auditive neurosensorielle est la forme la plus courante de perte auditive. Elle se produit lorsque l’oreille interne se détériore et ne parvient pas à capter correctement le son. Cela peut arriver à n’importe qui, peu importe l’âge ou la génétique.

C’est normal de dire aux personnes malentendantes : “Je te le dirai plus tard” et “Ce n’est pas important”.

Quand vous sortez de pareilles expressions, vous les écartez et vous les excluez de la conversation. Sans vous en rendre compte, vous leur retirez l’occasion d’intervenir. Il est humain de vouloir participer à des conversations et comprendre ce qui se dit. Couper court à la conversation ne leur permet pas d’interagir et leur dire ” ce n’est pas important ” est une indication subjective. Ces déclarations isolent les malentendants et les empêchent de sociabiliser.

Soyez attentionné envers vos amis et membres de famille malentendants, et n’hésitez pas à interrompre la conversation pour les tenir au courant. Vous pourriez être leur seul lien dans les conversations, alors ils comptent sur vous pour être honnête et conciliant. Si cela vous frustre, imaginez leur ressenti lorsqu’ils sont exclus des situations sociales.

Les personnes malentendantes sont insistantes et impolies.

C’est une déclaration générale frustrante. Bien que les personnes malentendantes ne soient pas exemptées d’être impolies, étiqueter toutes les personnes atteintes de perte auditive comme étant insistantes est malveillant et offensant.

Dans de nombreux cas, les malentendants qui vous demandent de vous répéter ou de parler clairement essaient simplement de vous comprendre. Ils n’essaient pas de vous blesser ou de vous ennuyer, et ils ne sont pas insistants. Ils veulent juste tenir une conversation, et il est de votre responsabilité de faire le nécessaire.

Si un malentendant semble exaspéré, examinez votre propre comportement avant de le blâmer. Parlez-vous clairement ? Êtes-vous prévenant ou agissez-vous de façon frustrée à leur égard ? Essayez d’être bienveillant et réfléchissez à la façon dont vos actions les affectent. Ne les traitez pas comme des enquiquineurs; faites des efforts pour qu’ils se sentent intégrés et écoutés.

La chirurgie peut guérir une perte auditive.

Comme les aides auditives, la chirurgie n’est pas une solution universelle à la perte auditive. Bien que certaines formes de perte auditive, en particulier celles causées par des bouchons, puissent être résolues par la chirurgie, ce n’est pas le cas pour tout le monde. En fait, très peu de cas de perte auditive peuvent être guéris définitivement. La plupart des personnes atteintes d’une perte auditive neurosensorielle ou de certaines affections congénitales ne bénéficient pas de la chirurgie et doivent donc chercher d’autres méthodes de traitement. La perte auditive opérable est l’exception et non la norme.

Souffrir de perte auditive n’est pas une cause importante car elle n’est pas mortelle.

Un autre mensonge troublant. La perte auditive est un problème important. Les personnes malentendantes ont un risque plus élevé d’avoir un accident, surtout lorsqu’elles sont véhiculées. Même si la perte auditive n’est pas mortelle, elle peut avoir un impact significatif sur votre vie. Imaginez que vous avez du mal à tenir une conversation, à écouter de la musique ou à entendre les sons qui vous entourent. Bien que de nombreux malentendants s’adaptent bien à leur condition, cela reste néanmoins difficile.

Préserver votre audition devrait être une priorité. N’importe qui peut développer une perte auditive neurosensorielle, alors testez régulièrement votre audition et portez une protection auditive dans des environnements bruyants. Une perte auditive peut affecter votre qualité de vie et vous mettre en danger si elle n’est pas traitée.

Cet article vous a permis de mieux comprendre la perte auditive ? Avez-vous des malentendants dans votre vie, ou pensez-vous souffrir de perte auditive ? En savoir plus peut vous aider à mieux comprendre le sujet, et Signia dispose sur son blog de nombreux articles pouvant vous renseigner. Découvrez-les ici.